« Ils seront mon peuple… »

Commande réalisée pour un cadeau à un ami jésuite : « Ils seront mon peuple et moi, je serai leur Dieu » (Jr 32, 38)

Ce tableau a été réalisé à l’encre (noire et rouge) et au café.

Pour ceux que cela intéresse, voici quelques clés de lecture pour mieux comprendre le tableau :

– Où est la foule ?

J’ai voulu représenter la solitude de Jésus sur la croix, cet instant où « tout est accompli » (Jn 19, 30). La foule s’est dissipée. Les juifs sont occupés aux préparatifs du Sabbat. Le corps de Jésus n’a pas encore été descendu de la croix. Le ciel s’était assombri quelque heures auparavant (« l’obscurité se fit sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure car le soleil s’était caché. », Lc 23, 44-45). À présent les nuages se dispersent pour illuminer celui qui fait la gloire de Dieu.

– Pourquoi un arbre ?

Pour suggérer la Résurrection. La couleur rouge met en valeur à la fois le bois de la croix (mort) et le bois de l’arbre (vivant) : « je renverse l’arbre élevé et relève l’arbre renversé, je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. », Ez 17, 24. Oui, le Christ est mort sur une croix, oui, c’est le symbole des chrétiens mais ce que nous célébrons en contemplant la croix, c’est la résurrection du Christ !

– C’est quoi, cet arbre ?

Il s’agit d’un jeune arbre de Judée. Il symbolise ici le peuple de la Nouvelle Alliance (« Ils seront mon peuple et moi, je serai leur Dieu », Jr 32, 38). Courbé, il se redresse. Il grandira et se fortifiera grâce à l’amour de Dieu, grâce à l’exemple du Christ, grâce au don de l’Esprit. Par la croix du Christ, nous sommes sauvés.

– Pourquoi du rouge ?

Le rouge est la couleur liturgique utilisée (entre autres) le Vendredi Saint. C’est la couleur de la Passion, du sang versé par amour, du don.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.